Qu'est-ce que l'EMDR ?

EMDR signifie « Eye Mouvement Desensitization and Reprocessing » ou Désensibilisation et Retraitement  par les Mouvements Oculaires. La thérapie EMDR est une psychothérapie qui permet de digérer des souvenirs et des expériences de vie perturbantes, à l’origine de nombreux troubles et difficultés actuels, dans le but de guérir de ces blessures et gagner en qualité de vie.

Découverte en 1987 par Francine Shapiro, la psychothérapie EMDR est une méthode validée scientifiquement par plus de 30 études randomisées contrôlées, dans le traitement du trauma incluant le Trouble de Stress Post-traumatique. Elle est à ce jour reconnue par l’OMS (l’Organisation Mondiale de la Santé) ainsi que la HAS (Haute Autorité de santé).

Aujourd’hui, après 25 ans d’existence, l’EMDR a étendu son champ d’intervention à d’autres troubles comme les troubles anxieux (trouble panique, phobies diverses, etc), les troubles de l’humeur (dépression), les difficultés liées à un deuil, les troubles de la personnalité, les troubles liés à la douleur ou la somatisation, et les problématiques en lien avec l’estime de soi.

Comment fonctionne l'EMDR ?

Quand une personne vit un trauma ou une expérience douloureuse non digérée, son cerveau est incapable de réaliser l’intégration en mémoire entre l’expérience, les émotions associées et les autres informations adaptatives. Dès lors, l’expérience traumatique reste figée dans le temps, et continue à être associée à une émotion, une sensation physique ou une croyance négative à propos de soi qui sont sources de souffrance. On comprend alors que le cerveau se comporte comme un « disque rayé », et répète sans cesse un ou plusieurs fragments de l’expérience, d’où les cauchemars, images et/ou pensées intrusives, émotions/sensations douloureuses et croyances négatives à propos de soi (« je n’ai pas de valeur », « je suis en danger », « je suis impuissant », « je ne suis pas aimable », etc).

L’EMDR permet donc à la personne de retraiter cette expérience traumatique en activant le système inné de traitement de l’information. Lors d’une séance d’EMDR, le cerveau de la personne produit spontanément des liens entre les fragments d’information traumatique (les sons, les images, les croyances, les émotions) et les informations issues des réseaux de mémoire adaptatifs (des souvenirs d’expérience où la personne a fait face à un danger de façon plus appropriée, par exemple).

A qui s'adresse l'EMDR ?

La thérapie EMDR s’adresse à toute personne (de l’enfant – même en bas âge – à l’adulte) souffrant de perturbations émotionnelles généralement liées à des traumatismes psychologiques. Il peut s’agir de traumatismes « évidents », avec un grand « T », tels les violences physiques et psychologiques, les abus sexuels, les accidents graves, les décès, les maladies graves, les incendies, les catastrophes naturelles, les situations de guerre et attentats, etc. Cependant, il peut aussi s’agir d’événements de vie difficiles ou de traumatismes avec un petit « t », qui passent inaperçus et peuvent être la source d’émotions ou de comportements inadaptés ou excessifs dans la vie quotidienne (enfance perturbée, séparations, fausses couches et IVG, deuils, difficultés professionnelles, déménagement, etc.).

Une séance d’EMDR dure de 60 à 90 mn (plus courte chez l’enfant). Pendant cette période, la personne peut traverser des émotions intenses, et à la fin de la séance, elle peut généralement ressentir une nette amélioration.

Attention : je ne prends en charge que les adultes.

Avant de commencer une thérapie EMDR, je vous invite à vous renseigner sur la formation suivie par le thérapeute que vous consultez. En France, il existe actuellement 4 organismes de formation qui proposent des formations initiales reconnues EMDR Europe permettant d’obtenir le titre de « praticien EMDR Europe ». Cette formation n'est accessible qu'aux psychiatres, psychologues et psychothérapeutes reconnus par l'Agence Régionale de Santé.

Plus d'informations sur l'EMDR